Défi Gratitude : 30 jours pour tout changer ?

Il y a un mois, je vous parlais sur Instagram du défi gratitude. J’ai créé les carnets de gratitude il y a un an, et je n’avais au final, jamais réussi à l’inscrire dans ma routine sur la durée. Je voulais donc me lancer le défi, pendant 30 jours, de m’y tenir de manière quotidienne. 

Je vous avais proposé de vous lancer dans ce défi avec moi et vous avez été plus d’une cinquantaine à vous joindre à moi. Pendant 30 jours, nous avons discuté des difficultés rencontrées, des réussites et des modalités de mise en place de cette nouvelle habitude – pas toujours facile. 

Vous n’avez même pas idée à quel point j’étais ravie de pouvoir échanger avec chacune d’entre vous sur le sujet, de lire les petits rituels que vous avez réussi à mettre en place, et toute la gratitude que ces deux groupes de discussion ont suscité chez moi. Alors à toutes : MERCI ! 

Défi gratitude : mon expérience

D’un point de vue personnel, le défi aura été un peu moins facile que je ne l’avais imaginé. Les dix premiers jours, pas de soucis. Je notais, sans faute, mes gratitudes de la journée : un brunch imprévu, du retard rattrapé dans mon travail, un plat avec lequel je m’étais régalée. Pour moi, il n’a jamais été compliqué de trouver de petits instants de joie dans mes journées. Et je me suis rapidement rendue compte qu’une journée que j’aurais qualifiée initialement de normale, « sans plus », était en fait une bonne, voire une très bonne journée. 

Par contre, à partir du 10ème jour, j’ai commencé à oublier, à remettre à plus tard, et ce qui au début était un vrai plaisir, m’apparaissait du coup comme une contrainte. Je « devais » écrire mes gratitudes alors que je voulais faire un aller simple pour mon canapé.

En y réfléchissant bien, je trouvais complétement contreproductif de l’envisager comme une corvée, et j’ai décidé de davantage m’écouter. 

À partir de là, j’ai commencé à être plus flexible : j’ai écrit mes gratitudes le lendemain matin, dans le courant de la journée, ou pas du tout, selon mon humeur et mon envie. Parce qu’on ne va pas se mentir, il y a aussi des journées merdiques pour lesquelles on n’a même pas envie d’essayer de trouver du bon. J’ai retrouvé le plaisir de le faire tout en m’étant débarrassée de l’obligation. 

Défi Gratitude : bilan

Au final, j’ai écrit mes gratitudes 19 jours sur 30 (et j’en suis très contente), mais l’effet inattendu, c’était que même les jours où je n’ai rien écrit, tout au long de la journée, je repérais plus facilement les trucs cools qui la ponctuaient. Et c’est très agréable d’identifier ces petits riens, de prendre 1 minute pour les observer, les apprécier et continuer sa journée.

En conclusion, je suis ravie d’avoir relevé ce défi. Je vais continuer à écrire mes gratitudes quand j’en ai envie et surtout, à prêter attention aux mini moments de bonheur qui ponctuent mes journées. 

Et toi, tu pratiques déjà la gratitude ? Tu as déjà essayé ? Dis-le moi en commentaires ! Si tu veux t’y mettre, tu peux télécharger gratuitement un template imprimable dans le Club YesOuiPages ou retrouver toute la collection de Carnets de Gratitude YesOuiPages

À bientôt, 

Pluie de paillettes (et de gratitude),

Marion

Laissez un commentaire





-->