Qui sont “les Enfants du Dragon” ?

Vous avez peut-être remarqué que cette année, j’ai édité une série d’agendas un peu particulière : l’édition spéciale solidaire. Pour chaque agenda ou grand agenda vendu dans cette collection, je reverserai un euro à l’association Les Enfants du Dragon. Je vous explique dans cet article pourquoi et vous parle de leur action au Vietnam.

D’abord, pour être très honnête, il y a quelques années je ne l’aurais jamais fait. Pas parce que j’étais une égoïste finie, mais juste parce que les actions des ONG me paraissaient toujours lointaines et que je n’y aurais même pas pensé. Je faisais des dons de temps en temps, mais rien de vraiment ancré et avec le sentiment que de toute façon, ce n’est pas moi qui ferais la différence. 

Il y a 6 ans, j’ai déménagé en Asie, en Chine d’abord puis au Vietnam. Dans ces pays, sans repères et sans excuses, j’ai pris les inégalités qui m’entouraient en pleine tronche. Je me suis dit que la toute première inégalité c’était ma chance, que je n’avais ni méritée, ni gagnée : celle toute simple d’être née dans une famille « normale » d’un pays « riche ». Je ne dis pas que je ne le savais pas avant, et je ne veux surtout pas tomber dans le misérabilisme ou les clichés, mais c’est quand même autre chose de toucher son privilège du doigt.

Et puis, j’ai rencontré mon amoureux, qui est américain et pour qui la notion de communauté est très forte. Pour lui, c’est hyper important d’en faire partie et surtout d’y contribuer en essayant, à notre petit niveau, d’avoir un impact positif autour de nous et d’encourager des causes qui nous tiennent à cœur. Expliqué comme ça, j’ai finalement compris que le but ce n’était pas individuellement de changer le monde, mais d’apporter une contribution, peu importe qu’elle soit minuscule ou gigantesque. 

Quand on a ouvert notre restaurant à Saigon il y a 3 ans (ndlr : l’amoureux est restaurateur), on voulait vraiment apporter notre petite pierre à l’édifice et on a organisé un évènement afin de lever des fonds pour une asso. C’est dans ce cadre que j’ai connu les Enfants du Dragon (LEDD), une association française agréée au Vietnam, puisque l’évènement était organisé à leur profit (et c’est maintenant devenu un événement que l’on organise tous les ans pour eux). Par la suite, quand YesOuiPages a commencé à se développer, j’ai eu rapidement envie d’apporter une nouvelle petite pierre à l’édifice, et c’est dans ce but que j’ai créé cette collection spéciale LEDD. 

L’Orphelinat Phoenix lors de son inauguration

Les Enfants du Dragon c’est surtout Marc, un Français qui vit à Saigon et qui coordonne bénévolement toutes les actions de l’association. Il a fondé l’association en 2007 et profite de sa retraite pour se démener pour l’association. Il y a aussi toute une équipe de bénévoles ici qui sont pour beaucoup des expatriés français qui s’investissent dans les actions sur place. J’en ai rencontré plusieurs, tous hyper sympas et impliqués dans la vie de l’asso.

La vocation de l’association c’est de venir en aide aux enfants et familles très défavorisées ici à Saigon et dans le Delta du Mékong en mettant en œuvre des actions de terrain. 

Elles sont nombreuses et variées :

  • Construction de maisons afin d’offrir un vrai toit solide à des familles qui vivaient jusqu’alors dans des cabanes de fortune
  • Aide financière à des orphelinats indépendants
  • Constructions de puits afin de permettre un accès à une eau propre et potable dans des villages isolés
  • Parrainage d’enfants très défavorisés
  • Financement de la scolarité d’élèves dans le besoin

Et puis surtout, leur plus gros projet, à la hauteur de tous les efforts qu’ils déploient depuis des années, c’est l’orphelinat Phoenix. Ouvert il y a un peu plus d’un an dans la province de Long An (à 1h de Saigon), sa construction a été entièrement financée par les dons et il est géré à 100% par l’association. Il a pour objectif d’offrir aux enfants accueillis un standard de soins, d’éducation et, si possible, d’épanouissement supérieur dans le but final de leur donner le meilleur cadre possible et de tenter ainsi de briser le cercle de la pauvreté.

J’ai eu la chance de visiter l’orphelinat quelques mois après son ouverture et j’ai toute confiance en LEDD pour mener à bien leur mission : les enfants y sont choyés, évoluent dans un cadre sécurisé et sont tous en excellente santé.

En somme, je suis vraiment fière de supporter LEDD, c’est une belle asso avec de super projets. J’espère que cet article vous aura donné envie d’en apprendre plus à leur sujet et pourquoi pas, vous aussi, d’apporter votre petite pierre à l’édifice que ce soit en achetant un agenda LEDD, en parrainant un enfant ou via un don directement sur leur site.

Pluie de paillettes,

Marion

Laissez un commentaire